Your address will show here +12 34 56 78
work

Vous étiez où ce jour là? / 2007

La série photographique Vous étiez où ce jour là? comporte 10 images. Format : 18 x 21 cm
La scène se passe au milieu des années 1960 aux Etats-Unis. Un producteur demande à une journaliste de CBS, Marya McLaughin, ce qu’elle fait et elle répond : “ J’essaie de décider si je couvre ou non une manifestation qui n’aurait pas lieu si on ne la couvrait pas.” Pendant des années, la télévision absorbait à tel point l’événement que, par une sorte d’illusion d’optique, on considérait qu’elle le créait. J’ai interrogé une centaine de personnes de toutes âges et de toutes catégories sociales confondues vivant en France. Quel était l’événement politique, culturel ou social le plus marquant qu’il avait vécu à travers le prisme de l’écran de télévision? J’ai choisi les dix qui revenaient le plus fréquemment. Il s’est avéré, sans grande surprise que ces dix images étaient ancrées comme dans l’inconscient collectif. Je décidais de les remettre en scène dans un contexte contemporain sans essayer de reproduire à l’identique un contexte particulier. Face à mes images, le spectateur est invité à interroger sa mémoire intime en regard avec ces événements appartenant à la mémoire collective.

The photographic series Where were you this day? contains 10 images. Size: 18 x 21 cm
The scene takes place in the middle of 1960s in the United States. A producer asks to a journalist of CBS, Marya McLaughin, what she is doing and she answers: " I try to decide if I cover or not a event which would not take place if we did not cover her(it) ". During years, the television so absorbed the event that, by some kind of optical illusion, we considered that it created it. I questioned a hundred of persons of all ages and from any social categories living in France. What was the political, cultural or social out standing event that they had lived through out their television’s screen? I chose the ten most recurrent ones. It turned out, naturally, that these ten images were ingrained in the collective unconscious. I decided to put them back in scene in a contemporary context without trying to reproduce as before a particular context. In front of my images, the spectator is invited to question his intimate memory in opposition with these events belonging to the collective memory.