Your address will show here +12 34 56 78
work

Quand on avale il se produit un grand tumulte

Tirages lambda, 22,5x30cm, Work in progress

Dans un temps où je ne peux échapper impuissant au spectacle d’une société qui se fragmente, où la fiction semble dilater le réel, la cupidité et l’absurdité de notre monde contemporain me renvoient inexorablement, comme une persistance rétinienne, au paradoxe entre la futilité de notre propre existence et sa puissance mystique. Remettre en question notre histoire commune et universelle, c’est remettre en question celle de l’Homme et des civilisations. Remettre en question sa propre existence, c’est intégrer ces connaissances non plus comme un savoir empirique mais le transposer à des croyances donc à un mythe : je n’existe pas, vous n’existez pas, ils n’existent pas.
A partir de ces réflexions, dans une anthropologie des images, naviguant dans le temps et l’espace, je prélève des fragments comme l’enfant joue à l’archéologue. Je fabrique un large corpus d’images où leurs représentations convoquent notre mémoire individuelle (images intérieures) pour interroger la mémoire collective (images extérieures). Le fond noir et le même format - systématique- anéantissent toutes formes de hierarchie entre les images et décontextualisent les objets, le sujet ou les mots : fragments, plans de coupe de notre histoire... Et chercher là, tout autour de nous, l’héritage à la « question de soi » : qu'est-ce nous nommons la Vie ?